REPÉRAGE

Interview: Cosmic Fields (Collonge-Bellerive)

«Oscillant entre le rock argentin, le groove nocturne et la pop spatiale, Cosmic Fields ne propose pas un style défini. Sur cette prairie à l’étendue blafarde, trois personnages venus d’ailleursexplorent des horizons lointains, familiers d’apparence mais pourtant personnels. A travers des mélodies lunaires mais reconnaissables, ce n’est pas tant la nostalgie d’une époque révolue qu’ils cherchent à transmettre, mais plutôt la satisfaction de celle bien réelle d’aujourd’hui, la scène contemporaine à travers le monde, représentative du temps qui passe doucement, des journées ensoleillées qui défilent tranquillement les unes après les autres, voilà à quoi la musique peut faire penser.»

Interview repérage!

Quels sont les adjectifs qui vous définiraient au mieux?
Multi-ethniques, Nocturnes, Idéalistes, Spéculatifs

Des projets en devenir voir même rêvés?
Nous travaillons actuellement sur ce qui va être notre deuxième album, que nous allons prochainement enregistrer en studio. Nous continuons par ailleurs à donner des concerts sur Genève et ses environs, toujours en quête du groove ultime.

Quels types de besoins identifiez-vous sur la région Arve et Lac?
Contrairement à ce qui est souvent dit sur Genève, nous pensons que c’ est une ville culturellement intéressante et qu’il est tout à fait possible d’aller voir de super concerts, expos,etc. toutes les semaines. On pense ceci-dit qu’il pourrait y avoir sur la rive gauche plus de salles de repétitions/ateliers, salles de concerts, et festivals (avec tous les champs que nous avons) avec une bonne programmation qui promouvrait les groupes locaux, et motiverait peut-être de nouveaux projets à se créer.

Une anecdote pour la route?
« I only got seventh-grade education, but I have a doctorate in funk, and I like to put that to good use. » James Brown

Pour les écouter – rdv sur soundcloud: www.soundcloud.com/cosmicfields

Ou rejoignez-les sur Facebook: www.facebook.com/cosmicfields